Cinéphile m'était conté ...

Cinéphile m'était conté ...

Double enquête (Sur un mauvais adieu)

Le risque de s'avouer déçu après chaque livraison de Michael Connelly est relativement faible et Sur un mauvais adieu ne déroge pas à cette règle quasi intangible. Le romancier connait son affaire, sait comment agencer un suspense et faire en sorte de distiller moult rebondissements. S'y ajoute une documentation fouillée et la présence d'un personnage aussi emblématique que Bosch, suffisamment rebelle, malgré son âge, pour susciter des inimitiés y compris parmi ses confrères de la police. Sur un mauvais adieu est construit autour de deux enquêtes, qui n'ont rien à voir l'une avec l'autre, et l'une des forces du livre est la manière fluide et rouée dont Connelly les traite respectivement, semblant en privilégier une avant de revenir à l'autre, en ajoutant, quand c'est nécessaire, un élément humain qui relance l'intérêt. Pas question de résoudre un meurtre cette fois-ci, Bosch s'attelle à découvrir un violeur récidiviste, d'une part, et à résoudre une question de paternité et d'héritage, d'autre part. Avec cette dernière, il replonge d'ailleurs dans les affres de la guerre du Vietnam, dont on sait oh combien elle hante le personnage favori de Connelly. D'autres ingrédients contribuent à relever la bonne sauce, notamment les relations de Bosch avec sa fille et l'intervention courte mais marquante de son demi-frère avocat, Mickey Haller. Un livre solide et d'une efficacité redoutable qui ne décevra pas les nombreux fans de Connelly.

 

sur-un-mauvais-adieu.jpg

 

L'auteur :

artfichier_485113_7108648_201704173435567.jpg

 

Michael Connelly est né le 21 juillet 1956 à Philadelphie. Il est devenu écrivain en 1992 et a publié depuis environ un roman chaque année. Quelques titres : Le poète, Deuil interdit, La défense Lincoln, Mariachi Plaza, ...



28/07/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres